Fongecif Nouvelle Aquitaine

Calculer son salaire en fonction des heures travaillées

Le salaire est la contrepartie du travail que vous avez fourni à votre employeur. Il comprend une base, des indemnités, des avantages en nature, ainsi que les primes de rendement, parmi tant d’autres. Si on demande à un salarié combien il gagne tous les mois, il peut facilement répondre. Par contre, si on lui demande de calculer son salaire en fonction des heures travaillées, c’est un peu compliqué. Nous sommes là pour vous montrer comment le faire.

Pourquoi calculer son salaire en fonction des heures travaillées ?

Un employeur demande souvent de faire des heures supplémentaires. Effectivement, il est autorisé à le faire tant que le temps de travail total ne dépasse pas les 10 heures par jour. Comme vous le savez, le salaire se compose d’une base et des heures supplémentaires.

De ce fait, cela permet de vérifier et faire une réclamation en cas d’erreur de la part de la GRH. Vous devez également savoir que si vous travaillez souvent la nuit ou les jours fériés, vous devez être payé plus.

Plusieurs travailleurs ne savent pas exactement combien ils sont supposés gagner dans les cas cités précédents. C’est pourquoi il est très utile de savoir comment calculer son salaire en fonction des heures travaillées.

Comment calculer son salaire en fonction des heures travaillées ?

> Le salaire de base et le travail effectif

Pour calculer son salaire en fonction des heures travaillées, il faut d’abord prendre connaissance de sa rémunération horaire brute.

Cette dernière dépend de votre salaire de base qui a été négocié pendant le contrat de travail. Selon la loi, un salarié doit être payé quand il y a travail effectif. Pour simple rappel, on appelle travail effectif, une période où le salarié est à la disposition de son employeur. C’est par exemple le cas d’un vendeur qui garde une boutique même s’il n’y a pas de client.

Si vous connaissez votre rémunération horaire brute et le temps de travail effectif que vous avez réalisé, c’est déjà un premier pas.

En pratique, le salaire brut équivaut au salaire de base brut par heure multiplié par le nombre d’heures effectuées en un mois. Ce mode de calcul ne prend pas en compte les heures supplémentaires qui peuvent survenir occasionnellement ou régulièrement.

> La majoration des heures supplémentaires

Selon le code de travail, les heures supplémentaires ne doivent pas être calculées de la même façon que les horaires normaux. En effet, pour les 8 premières heures complémentaires, c’est-à-dire entre la 36e et la 43e heure, il doit y avoir une majoration de 25 %.

Au cas où l’employeur dépasse ce quota, la majoration est de 50 %.

Prenons un exemple ! Imaginons que vous avez effectué 48 heures de travail en une semaine. Les 35 premières heures sont comptabilisées normalement. En revanche, entre la 36e et la 43e heure, la majoration est de 25 %. Vous effectuez la même opération, mais à 50 %, entre la 44e et la 48e heure.

Vous ajoutez vos heures supplémentaires, vos indemnités, vos avantages sociaux, vos primes et vous avez votre salaire avant déduction des charges sociales obligatoires (cotisation sociale, CSG-CRDS, …). Cependant, la majoration peut être supérieure au taux énuméré plus haut selon les conventions collectives.

Précedent Poste

© 2021 Fongecif Nouvelle Aquitaine

Contact | Plan du site